Auteur Sujet: Les rêves que vous ne pourrez pas oublier  (Lu 165 fois)

Hors ligne H.

  • L'oeil de lynx
  • Administrateur
  • Membre en devenir
  • *****
  • Messages: 65
    • Voir le profil
    • Informacyde - Blog
Les rêves que vous ne pourrez pas oublier
« le: 20/01/17 à 16:19 »
On a tous connu des nuits plus ou moins agitées... parfois, les rêves (ou les cauchemars) sont très marquants et l'on s'en souvient encore des années après.

Et si vous racontiez celui qui vous a le plus marqué ?

De mon côté, je pourrais en raconter beaucoup. Mais je crois qu'un des rêves qui m'a bien marqué, récemment, c'est celui où j'ai vu mes grands-parents comme s'ils étaient encore vivants... c'est vraiment déstabilisant.

Il m'est déjà arrivé de faire des cauchemars dramatiques où je me réveillais...très très triste. C'est bizarre et difficile sur le moment.
  • A l'écoute

Hors ligne Now

  • Qu'est-ce que je fais là moi ?
  • *
  • Messages: 13
    • Voir le profil
Re : Les rêves que vous ne pourrez pas oublier
« Réponse #1 le: 27/01/17 à 09:22 »
Bon... ne vous moquez pas mais... enfant, j'ai fait un rêve hyper déconcertant qui m'a tellement marqué que je m'en souviens encore !

Je me faisais manger par une grenouille géante dans le jardin de mes grands-parents et je me retrouvais noyée dans un amas de coquillettes, reste de son précédent en-cas, dans son estomac.  :o

Voilà voilà, traumatisée à vie par les coquillettes !!!
  • Perfectionniste

Hors ligne H.

  • L'oeil de lynx
  • Administrateur
  • Membre en devenir
  • *****
  • Messages: 65
    • Voir le profil
    • Informacyde - Blog
Re : Les rêves que vous ne pourrez pas oublier
« Réponse #2 le: 27/01/17 à 22:58 »
Je suis vraiment impressionné par les rêves... ça peut vraiment partir dans tous les sens :D
  • A l'écoute

Hors ligne Romance Andalouse

  • Qu'est-ce que je fais là moi ?
  • *
  • Messages: 2
    • Voir le profil
Re : Les rêves que vous ne pourrez pas oublier
« Réponse #3 le: 11/02/17 à 12:03 »
Le rêve qui m'a le plus marqué date d'il y a quelques années, quand j'étais en première année de fac.

En gros tout le monde vit avec une sorte de "ligne" d'oxygène accessible, qui doit toujours rester plus basse que notre nez pour que l'on puisse respirer, et qui monte au fur et à mesure que l'on vieillit, et est censée ne plus nous permettre de respirer lorsqu'on arrive à la fin de notre vie.
Je me réveille un matin dans ma chambre de l'internat (période du lycée donc), et je me rends compte que ma ligne est brusquement passée tout en haut, presque contre le plafond. Je me mets debout sur le lit pour essayer d'atteindre un peu d'air, puis je réalise que je vais mourir, et tous mes amis viennent dans la chambre pour m'entourer avant que je parte. Je les embrasse, je m'allonge, ils me regardent en souriant, et tout à coup je deviens aveugle, et j'entends un bruit énorme dans mes oreilles, comme si tout se fracassait autour et à l'intérieur de moi. Puis le silence, et un mur de briques rouges au loin qui se rapproche de plus en plus jusqu'à ce que je parvienne à lire dessus, écrit comme un tag au feutre noir "Elle était morte".

C'est la seule fois où je suis allée plus loin que l'étape brutale de la mort dans un rêve, et ça m'a beaucoup, beaucoup remuée !